Accueil > Débuter 

Comment débuter en Airsoft ?



Achat de la réplique d'arme :

     Nous n'avons pas la prétention de connaître la meilleure façon de débuter. Mais il semble que pour débuter dans l'Airsoft il ne soit par exemple pas du tout utile de vouloir acheter une réplique de "grande marque" et encore moins une de "très grande marque". En réalité, la marque Jing Gong par exemple, qui est souvent le meilleur rapport qualité prix, réalise des répliques d'armes qui fonctionnent très bien et qui sont assez puissantes. Un HK G36 blowback de la marque Jing Gong peut être trouvé aux alentours de 150-200 euros alors qu'un UMAREX (Ares) coûtera le double. Mais au final, cela ne signifiera pas que le UMAREX durera plus longtemps que le Jing Gong, et de même pour la puissance. Si une réplique n'est pas assez proche des 340 fps recherchés, il suffit souvent de changer de ressort. A la rigueur, le seul critère qui puisse pousser à acheter une réplique de marque réputée est la finition proche de l'arme réelle, mais là encore, même des marques "peu chères" font souvent déjà de bonnes répliques. Et enfin, acheter sur internet est souvent le meilleur moyen d'accéder au prix le plus bas, mais cela vaut toujours le coup d'aller voir dans la boutique d'Airsoft / Paintball de votre coin, car en achetant dans un magasin à côté de chez vous, si vous êtes débutant, vous pourrez demander de l'aide très facilement dans votre magasin. Une chose varie réellement entre les modèles, c'est par exemple la gearbox qui peut être en métal ou non ! La puissance du moteur électrique et de sa batterie jouent aussi, car un ressort dur est plus difficile à mettre en compression donc du matériel "léger" aura du mal à fonctionner et surtout à fonctionner longtemps. Mais il suffit de choisir une réplique déjà conçue pour des vitesses de 300 à 340 fps et alors on ne se pose plus de question, que se soit une réplique Marui à plus de 700 euros ou une Jing Gong à 150 euros, si cela sort à 300 fps c'est 300 fps quelque soit la marque. Ensuite il faut que le système hop-up soit bien réglé, et là, chacun doiit apprendre à maîtriser le hop-up. Une réplique à 150 euros bien réglée tire mieux qu'une autre à 1000 euros non réglée. C'est un peu comme en VTT, un bon Décathlon à 500 euros bien réglé permet d'aller aussi vite en montée ou en descente qu'un Lapierre à 3000 euros. Le prix ne traduit surtout qu'une histoire d'apparence ... de Marque avec un M majuscule. Les Marques arrivent à nous convaincre qu'il faut les acheter, et cela dans tous les domaines (Vêtements, électronique, voitures etc ...). Cela fait penser à Apple avec ces i-Mac et iPhone ... comment est-ce possible qu'une seule marque d'ordinateur au monde ait survécue ?!! car elle est efficace ?!!! Vous vous leurez, c'est en marketing qu'ils ont été très forts. Dernier point, le fait qu'une réplique d'arme soit "blowback" signifie qu'il y a une culasse factice mais en métal qui avance et recule à chaque tir, cela donne un peu de recul et de bruit, cela participe au réalisme, c'est très sympa sans être indispensable. Encore un tout dernier point, quelque soit la réplique d'armes que vous choisirez, à l'intérieur de cette réplique se trouvera presque toujours le même système de propulsion, il n'y a que l'emballage qui change l'apparence, je veux dire la crosse, le boitier qui entoure le système, le garde au corps .... bref, on choisit sa réplique pour son esthétique et certainement pas pour son efficacité (en général). Par exemple il n'y a quasi pas de différence entre une réplique de fusil de sniper et un fusil d'assaut soit disant non sniper, car si les 2 ont la même longueur de canon et la même vitesse de sortie de bille, les 2 tireront aussi loin. La plus grosse différence sera surtout la capacité du tireur à régler son hop-up et à tirer correctement ;-)

     Mais au final ... quelle réplique d'arme choisir ? J'insiste, celle qui vous plait le plus esthétiquement ! Il suffit de vérifier qu'il s'agit bien d'une véritable réplique grâce à différents critères simples, et ensuite pas d'hésitation, on achète ! Les critères de sélection sont : 1-La vitesse de sortie de la bille doit être au moins de 280 fps et 340 maxi. Si la vitesse est trop forte il est très facile de la baisser en mettant un ressort moins rigide. 2- Vérifier la taille de la réplique (si sur internet) car elles font souvent entre 80 cm de long à plus de 1 mètre pour les plus grandes, alors qu'une réplique de moins de 60 cm peut être une réplique à échelle réduite (en dessous de l'échelle 1:1). 3- La marque, même si il s'agit d'une marque pas trop chère, il doit y avoir une marque, sinon c'est qu'il s'agit d'une copie bas de gamme. La marque n'a pas besoin d'être de très grande renommée, il faut surtout qu'il y en ait une, signe que le fabricant est clairement identifié.


Réglage de la réplique d'arme :

     Certaines équipes placent leur maxi de vitesse de sortie de la bille du canon à 330 fps et d'autres à 350 fps pour le tir en rafales. Pour les fusils de sniper, certaines équipes autorisent 400 à 440 fps, puis d'autres 470 fps qui est le maximum autorisé légalement. Au delà de 470 fps la réplique a une puissance de plus de 2 joules, ce qui fait passer la réplique du stade de "réplique" au stade "arme réelle" donc ... interdite en Airsoft. Pour vérifier quelle est la vitesse de sortie de la bille à votre canon (en fps, feet per seconde, ou pieds par seconde), il suffit de venir à une partie et une personne de l'organisation de la partie mesurera cette vitesse de sortie à l'aide d'un chronographe (chrony), vous pouvez aussi le demander dans un magasin d'Airsoft, et pour moins de 40 euros tout compris ils peuvent modifier votre réplique pour qu'elle ne dépasse pas 330 ou 340 fps. Autre réglage très important, celui du système hop-up qui permet de mettre en rotation la bille et ainsi d'atteindre de plus grandes distances en ligne droite. Si le hop-up est complètement enlevé, la bille ira beaucoup moins loin. Si le hop-up est à fond la bille finit pas s'envoler au lieu d'aller tout droit. Ce réglage est à connaître car il est à effectuer quasi à chaque partie, ce réglage peut durer des semaines, mais comme il s'agit juste d'une petite bosse qui remonte dans le canon est frotte "un peu" sur la bille qui sort, cette petite bosse peut redescendre avec le temps, il suffit juste de regarde sa bille, si elle retombe trop tôt, il faut remonter un peu le hop-up, si la bille s'envole carrément il faut le baisser. Troisième et dernier réglage, le viseur, quel qu'il soit, votre viseur doit être réglé au mieux sinon il est inutile lors d'une partie... et il deviendrait alors juste esthétique ! (mais beaucoup de choses ne sont qu'esthétiques en Airsoft puisqu'il sagit de simuler des combats militaires).


Les billes :

     Presque tout le monde joue avec des billes de 0.20 grammes et souvent bio (sauf si canon de précision). Plus une bille est lourde plus, soit disant, elle aura une trajectoire en parfaite ligne droite. Mais ce que l'on oublie toujours de dire, c'est qu'en prenant des billes lourdes (par exemples les 0,48g) elle sortira du canon de manière tellement ralentie qu'elle n'ira ... vraiment pas loin ! Par exemple, sur un fusil de sniper qui tire habituellement à plus de 80m en bille 0.20g tirera quasiment à mi-distance (40m) avec de la 0,48g. Essayez avec les billes d'un autre joueur qui a des 0,48g car sinon c'est une trentaine d'euros pour une petite bouteille de 0,48g ... et elle restera sur une étagère. Les 0,20g ou à peine plus lourd, c'est très bien.


Les protections :

     Protéger ses yeux et même tout le visage, c'est capital. A faible distance les billes vous feront des marques douloureuses qui ne disparaissent qu'après parfois plusieurs semaines, et dans les yeux ... c'est fatal. A bout portant une bille rentrera dans votre peau (à 440 fps c'est sûr, à 340 un peu moins). Les protections de genoux sont vivement conseillées, on est très très souvent sur les genoux.


La tenue :

     Il faut absoluement avoir une tenue soit vert kaki, soit plutôt sombre (noire ou nuances de gris), voir tout simplement aux tons camouflages typiques. Avoir une tenue claire et surtout avec des couleurs vous désignera à tous les coups comme cible principale. Une tenue "tons nature" vous permet d'être invisible ou presque lorsque vous êtes immobile.


Où jouer à l'Airsoft ?

     Il suffit de taper dans Google "Forum airsoft" suivit du nom de votre département, inscrivez-vous dans les forums puis regardez les parties disponibles (en général les dimanches). Il suffit de seprésenter sur le forum puis de poster un message dans la partie à laquelle on veut participer. Ensuite, sur le terrain, il faut suivre les règles de l'équipe qui possède le terrain. Il se peut par exemple que votre réplique d'arme à 340 fps ne soit pas autorisée en tir automatique mais que coup par coup. Il faut donc mesurer la vitesse de sortie de bille (voir plus haut dans cette page).  Pour jouer à l'Airsotf il faut absoluement le faire sur des terrains privés et avoir des autorisations de la part du propriétaire du terrain. Donc jouer avec des équipes qui ont leur propre terrain est l'idéal. Jouer en pleine forêt sans savoir à qui appartient le terrain peut vous emmener tout droit ... au poste de Police (certains l'ont vécu). D'ailleurs à ce sujet, si vous êtes en tenue militaire complète et votre réplique d'armes à la main juste au bord de la route, si vous êtes surpris par une personne qui appelle la Police, vous pouvez être arrêté et vos répliques sont confisquées, car la loi autorise l'Airsoft mais pas au bord des routes à la vue de tout le monde ! Une réplique doit être dans sa housse, et la tenue militaire doit être limitée au pantalon ou à la veste. La tenue complète doit être enfilée qu'une fois hors de vue depuis la route. Si des lois ont fixé ces règles, cela signifie clairement qu'en ne les respectant pas, vous risquez l'arrestation par des forces de Police (plutôt Gendarmerie en campagne).

     Bref, ne jouez pas à l'Airsoft sur un terrain dont vous ne connaissez pas le propriétaire ! Préférez les inscriptions sur des forums qui proposent des parties près de chez vous !